Articles tagués “Origines

Nibiru ou Neb-heru l’étoile du matin

Nibiru ou Neb-heru l'étoile du matin - Olivier Fargin
***
(suite…)

Publicités

Peut-on croire aux extraterrestres ?

Réponse très difficile, si on tien compte de ce que les médias, les films, les rumeurs, la communauté scientifique, les mensonges délibérés des organisations gouvernementales, les illuminés et la religion, nous on mis dans notre inconscient collectif, depuis le début du 20ème siècle.

 

En fait, peu de gens sont prêt à imaginer que cela peut être une réalité. Pour nous, les petits hommes verts sont dans la catégorie « science fiction ». J’ai revu un film que j’adore : « Contact » avec Jodie Foster. Ce film résume parfaitement la réalité, et pose, à mon avis, les bonnes questions.

 

Réfléchissons 2 minutes. Il existe des Millions de soleils, comme le notre, dans notre propre galaxie. Ce qui veut dire, une chance de vie pour chacun d’eux. Mais nous savons bien que les conditions d’apparition de la vie sont très rares et dans des conditions restreintes. Alors, supposons qu’il y ai seulement une chance sur les quelques autres millions de système solaire, pour qu’il y ai une autre planète comme la terre dans notre galaxie. Ce qui est statistiquement tout a fait probable, puisque nous existons. Comme il existe des milliards de galaxies, il y a de grande chance pour qu’il existe des millions de civilisations extraterrestres dans l’univers.

 

Mieux encore ! Les scientifiques sont arrivent à des conclusions incroyable sur l’origine et le big bang. Ils n’arrivent toujours pas à comprendre comment l’univers s’est stabilisé à partir de l’explosion originelle. D’après les derniers calculs, Il n’y a pratiquement aucune probabilité mathématique pour que cela arrive. Ou l’univers s’éparpille à une vitesse exponentielle, ou il s’effondre sur lui-même. Le point d’équilibre est infime. Il existe une chance sur 10 puissance 10 puissances 23, d’après Roger Penrose, (un chiffre inconcevable). Pourtant, nous existons. La seule explication plausible, c’est qu’il existerait un Méta-univers qui aurait transmis des informations de stabilisation, par tâtonnement d’échecs successifs, ce qui sous entend qu’il existerais une quantité non connu, mais statistiquement importante, d’autre univers. Ce qui multiplie d’autant plus, l’existence d’autres civilisations intelligentes.

 

Jodie le dit si bien dans le film, et avec une telle simplicité quand elle l’explique aux enfants : « L’univers est tellement vaste, et nous sommes si petit, que si nous étions seuls, çà serait un beau gâchis d’espace ».

 

Jodie Foster dans Contact

La connaissance des anciens

L’une des plus grande force de l’humanité est sa facilité à communiquer dans l’espace et dans le temps, et sa capacité à propager ses connaissances à son entourage, ainsi qu’aux générations futures.
Depuis ses origines, l’homme cherche à améliorer et exploiter cette force. Aujourd’hui, les technologies de l’information nous ont envahies à tel point que nous ne sommes plus capable d’en appréhender qu’une petite partie, ou de maîtriser leur véracité. Cette tentative de maîtrise nous prend tellement de temps dans le présent, que nous n’avons plus le temps de nous intéresser au passé. De plus, nous déportons nos connaissances de nos cerveaux vers les machines, qui nous paraissent plus fiable, pour le bien de la communauté mondiale.
Mais, individuellement, il nous reste quoi dans nos têtes ?
Nous rejetons tout ce qui représente le passé, et le présent est un grand flou fort complexe. Je ne parle même pas du futur.En fait, nous sommes déracinés de nos origines, déconnectés de nos ancêtres qui ont passé tout leur temps à nous communiquer des informations pour préparer notre présent et notre futur.

Aujourd’hui, nous ne comprenons plus le langage des anciens, mais faudrait-il pour cela, tout d’abord, chercher à les écouter.

(Voir Article : La table d’émeraude – Un accès vers les connaissances oubliées )

THOT (Dieu égyptien de l'origine des connaîssances)