Malchance ou providence ?

Chacun de nous vit son quotidien sans se demander, comment serait notre vie si toute notre stabilité construite depuis des années, s’écroulait subitement. Pourtant, çà arrive plusieurs fois dans notre vie, que çà soit la perte de quelqu’un, la perte de son travail ou d’un divorce, un jour notre stabilité peu vaciller et nous plonger dans le cauchemar le plus sombre et, dans tous les cas, dans l’inconnu le plus absolu. A partir de cet instant, tout notre être est en alerte, complètement désorienté, en proies à des réactions absolument inattendues.

Tous nos points de repères s’effondrent, tous ce qui était évident hier, devient incertain aujourd’hui et demain.

 

Bien sûr les sentiments sont différents selon les cas. Mais le point commun est que l’on perd quelque chose qui nous est chère et qui a été le fondement de notre raison de vivre. Ces moments sont toujours vécus difficilement, par la tristesse, la peur, la colère et le sentiment de malchance profonde.

 

Mais avec le recul des années, on mesure beaucoup mieux l’impact de ces situations sur notre évolution personnelle et environnante.

 

Curieusement, tout çà n’est pas forcément négatif. Ces situations nous donnent à réfléchir, à nous poser des questions essentielles qui ne nous seraient jamais venues à l’esprit dans une situation « normale ». Elles nous font découvrir des choses extraordinaires et merveilleuses, et surtout, elles sont des accélérateurs d’évolution de notre personnalité et de notre âme.

 

Tout ce passe comme si la nature nous mettait dans ces situations pour nous montrer vers quoi nous devons aller, pas par méchanceté, mais pour notre bien à tous et par amour de la vie.

 

Je ne crois pas au bien ou au mal, je crois au subtil équilibre de l’univers, si fragile à entretenir et si délicat à comprendre, mais si merveilleux à vivre.

Je ne crois pas au hasard, je crois en la nécessiter qu’a la vie de choisir un chemin dans le but d’évoluer.

Je ne crois en aucune religion, mais à toutes en même temps.

 

Les anges et les fées veillent sur nous tous, sans exception. Ils nous parlent par l’intermédiaire des évènements de notre existence.

A nous de les écouter pour comprendre nos erreurs sans amertume.

A nous de vivre ces moments avec le plus d’humilité possible.

A nous d’accompagner positivement ces évènements vers des jours meilleurs.

A nous d’y croire.

 

Publicités

Une Réponse

  1. bonjour,je suis une gand mere qui ne peux plus voir ses petits enfants.je survis dans un profond cauchemard,je souffre mais je prends conscience.merci
    cordialement

    23 mars 2012 à 10 h 16 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s