La connaissance des anciens

L’une des plus grande force de l’humanité est sa facilité à communiquer dans l’espace et dans le temps, et sa capacité à propager ses connaissances à son entourage, ainsi qu’aux générations futures.
Depuis ses origines, l’homme cherche à améliorer et exploiter cette force. Aujourd’hui, les technologies de l’information nous ont envahies à tel point que nous ne sommes plus capable d’en appréhender qu’une petite partie, ou de maîtriser leur véracité. Cette tentative de maîtrise nous prend tellement de temps dans le présent, que nous n’avons plus le temps de nous intéresser au passé. De plus, nous déportons nos connaissances de nos cerveaux vers les machines, qui nous paraissent plus fiable, pour le bien de la communauté mondiale.
Mais, individuellement, il nous reste quoi dans nos têtes ?
Nous rejetons tout ce qui représente le passé, et le présent est un grand flou fort complexe. Je ne parle même pas du futur.En fait, nous sommes déracinés de nos origines, déconnectés de nos ancêtres qui ont passé tout leur temps à nous communiquer des informations pour préparer notre présent et notre futur.

Aujourd’hui, nous ne comprenons plus le langage des anciens, mais faudrait-il pour cela, tout d’abord, chercher à les écouter.

(Voir Article : La table d’émeraude – Un accès vers les connaissances oubliées )

THOT (Dieu égyptien de l'origine des connaîssances)

 
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s